Félicitations à la lauréate de la bourse AMBAQ-CAS

Articles - Image d'intro

Fier partenaire de l’Association des MBA du Québec (AMBAQ), le Collège des administrateurs de sociétés (CAS) est heureux de remettre, pour une septième année, la Bourse AMBAQ-CAS à un membre de l’Association des MBA du Québec. Cette année, ce privilège est revenu à Madame Kristy Pealow, Directrice Marketing pour TRANSTEX et E-SMART. Cette bourse permettra à la lauréate de suivre la formation spécialisée Gouvernance des PME offerte par le Collège.

La direction du Collège des administrateurs de sociétés et le conseil d’administration de l’Association des MBA du Québec tiennent à remercier tous les candidats qui ont participé au concours. La grande qualité des candidatures étudiées a suscité discussions et enthousiasme au sein du comité de sélection, démontrant un intérêt certain des membres de l’AMBAQ pour la saine gouvernance. 

Cette formation permettra à Madame Pealow de développer ses « compétences d’administration et l'aidera à contribuer aux implications bénévoles et causes sociales, telles que le Centre de bien-être de l’Ouest-de-l’Île pour les personnes atteintes de cancer. »
Nous l’avons rencontrée et lui avons posé quelques questions.

Pour commencer, vous travaillez en marketing pour deux PME (sociétés sœurs): TRANSTEX, fabricant de solutions aérodynamiques et E-SMART, développeur de logiciels pour la technologie active d’adaptation intelligente de la vitesse axée sur la géolocalisation en temps réel. Pouvez-vous décrire de ce rôle?

J’agis, depuis quatre ans et demi, en tant que Directrice marketing pour TRANSTEX et E-SMART. Mon rôle consiste à contribuer à la planification stratégique pour les deux entreprises. L'équipe de direction et le conseil consultatif comptent sur mes conseils pour évaluer le potentiel des marchés, définir la politique marketing de l'entreprise et gérer la réalisation des projets en collaboration avec nos différentes équipes. Aussi, je suis responsable d'identifier les opportunités de croissance, préparer les présentations pour les investisseurs en capital-risque pour obtenir des fonds qui seront investis dans les technologies, effectuer les analyses et études de marché ayant mené à plusieurs acquisitions et assurer l'atteinte des objectifs BAIIDA.

Nous avons tous vécu depuis les derniers mois des ajustements et des incertitudes face à la COVID-19. Quels étaient les défis et comment vous êtes-vous adaptée à cette nouvelle réalité avec laquelle nous devons apprendre à vivre?

Ce n'était pas évident au début de la crise, mais nos équipes se sont vite adaptées et ont fait preuve de résilience et de créativité. Les moyens et canaux de communication ont été mis en place rapidement, l'équipe de gestion s’est mobilisée pour être à l'écoute des équipes en interne ainsi que nos clients et partenaires pour les supporter dans leurs défis. En somme, la crise a été un accélérateur de notre transformation agile et c’est juste le début.

Que retenez-vous de votre formation EMBA et comment cette formation vous aide dans votre rôle de directrice marketing ou dans vos implications bénévoles?

En plus d'acquérir des compétences managériales de haut niveau, la formation EMBA m’a permis de cultiver ma curiosité intellectuelle, ma résilience, mes compétences interpersonnelles, mon empathie et un état d’esprit agile. Au-delà du savoir-faire, j’ai aussi développé le savoir-être : compétences sociales, émotionnelles, comportementales et cognitives. Autres aspects importants que j’ai appréciés : le multiculturalisme et l’inclusivité. J’ai eu l’opportunité de collaborer avec des collègues internationaux et des délégués commerciaux sur des présentations à Singapour, en Malaisie et au Vietnam. Je me sens chanceuse de mettre à contribution ces qualités managériales essentielles dans mes défis professionnels, surtout avec contexte des affaires qui devient de plus en plus complexe, et mes implications bénévoles et causes sociales.

Vous occupez un rôle de mentor à l’Université Concordia depuis 10 ans. En tant que mentor, quel serait le conseil que vous souhaitez donner aux jeunes MBA ou à ceux qui songent à faire un EMBA?

En premier lieu, la résilience et la discipline sont indispensables. La formation EMBA demande un investissement personnel. Je la comparerais à un marathon. En deuxième lieu, il faut être un « joueur d’équipe » : la majorité des travaux se font en équipe, il faut s’attendre à avoir des négociations et conversations houleuses et difficiles. Autre point important, l’appui de vos proches : je recommanderais de discuter avec vos proches pour avoir leur support. Enfin, il ne faut pas oublier de prendre soin de son corps et de sa santé mentale en adoptant un mode de vie sain: nutrition, sport, méditation.

Pour terminer, quels sont vos objectifs professionnels et en tant qu’administratrice pour les prochaines années?

Compte tenu du fait que j'évolue dans un secteur d’affaires complexe qui évolue rapidement et pour me préparer pour les futures opportunités, je continue d’apprendre et d’améliorer mes compétences en poursuivant des certifications et en travaillant avec des coachs exécutifs et des mentors. Je suis aussi fière de faire partie du Fonds BDC pour les femmes en technologie qui soutient la création d’un écosystème robuste pour aider les femmes du secteur des technologies. Je suis chanceuse d’avoir la confiance de mon PDG qui apprécie ma vision globale et mes compétences managériales axées sur la gestion et la stratégie d’entreprise. D’ailleurs, il m’a récemment encouragé à appliquer pour participer à la cohorte d’automne du Programme d’accélération du commerce international (PAC) d’Export Montréal Ouest et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

À propos du Collège des administrateurs de sociétés

Créé en 2005 grâce à une entente de partenariat entre l’Autorité des marchés financiers, la Caisse de dépôt et placement du Québec, la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval et le ministère du Conseil exécutif du Québec, le Collège des administrateurs de sociétés se positionne comme leader de la formation des administrateurs et représente le seul programme de certification universitaire en gouvernance de sociétés au Québec. Il contribue au développement et à la promotion de la bonne gouvernance de sociétés en offrant des formations reconnues et à la fine pointe des meilleures pratiques.

Pour en connaître davantage sur les formations spécialisées offertes par le Collège, consultez son site web.
 

 

Retour